ETR dans les médiasMedia Coverage

InvestmentPitch Media reports on GeoMega Debt Financing

InvestmentPitch Media reports on GeoMega Debt Financing

Thanks to InvestmentPitch Media for featuring GeoMegA Resources.

« InvestmentPitch.com primarily produces an innovative marketing package consisting of a short 3 minute video news alert, which is distributed worldwide across the Internet, and also embedded into a traditional text-based globally disseminated news release. »

Read on for the transcript,

Je suis Erica James pour Investmentpitch Media.

Geomega Resources Inc. et sa filiale en propriété exclusive Innord Inc., ont obtenu le financement par emprunt requis pour construire l’usine de démonstration de recyclage des aimants en terres rares à St-Bruno-de-Montarville, Québec.

Geomega Resources, basée au Québec, a développé une «technologie ISR» exclusive et respectueuse de l’environnement qui recycle les éléments des terres rares, en utilisant des résidus d’aimants et des aimants recyclés comme principale source d’alimentation.

La société a l’intention de traiter les aliments des fabricants d’aimants, des fabricants d’alliages et des recycleurs à travers l’Europe et les États-Unis dans ses installations canadiennes.

La société utilise une technologie exclusive biologique sans solvant pour isoler et purifier quatre éléments de terres rares à forte demande et à prix élevé qui représentent environ 30% de la demande mondiale annuelle en éléments de terres rares et 80% de la valeur marchande totale.

Le financement du projet sera assuré par Investissement Québec, qui agira à titre d’agent du gouvernement du Québec, dans le cadre du programme ESSOR du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec.

Le financement par emprunt s’élève à un total de 1720000 $, basé sur un projet évalué à 3,2 millions de dollars incluant les coûts en capital et le fonds de roulement, et est remboursable sur 72 mois à partir de 24 mois suivant le premier retrait des fonds.

L’utilisation proposée des fonds servira à l’achat d’équipement, à l’ingénierie et à la construction de l’usine de démonstration.

« Le projet de Géoméga s’inscrit dans la vision de l’économie verte du Québec, soit celle de poursuivre nos objectifs environnementaux tout en stimulant la croissance économique. Les terres rares sont utilisées dans les nouvelles technologies, comme les téléphones intelligents et les moteurs électriques, et la demande pour ces métaux s’accroît continuellement. La production de terres rares dans une logique d’économie circulaire constitue un atout majeur pour le Québec et contribuera à renforcer notre position de chef de file dans l’électrification des transports », soutient Pierre Fitzgibbon, Ministre de l’Économie et de l’Innovation et Ministre responsable de la région de Lanaudière.


« C’est une fierté de voir une entreprise de la circonscription de Montarville réaliser un projet si avant-gardiste et prometteur pour l’économie circulaire. Géoméga est appelée à devenir une référence nord-américaine en matière de recyclage de terres rares, qui est l’une des voies à emprunter en cette ère de croissance technologique et de prise de conscience environnementale. Cette société dynamique a choisi de s’investir dans un domaine d’avenir pour l’économie québécoise, un domaine où le Québec possède les atouts requis pour performer », souligne Nathalie Roy, députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications.


« Nous sommes très reconnaissants envers le gouvernement du Québec pour son support et cette preuve de confiance. Avec ce financement par dette d’IQ et du MEI, nous complétons efficacement nos principales initiatives de financement du projet. Le gouvernement du Québec a un objectif très clair: faire du Québec un chef de file dans les matériaux critiques et se préparer pour l’électrification mondiale de demain. Le Québec est dans une situation très enviable avec son énergie propre et peu coûteuse, un atout majeur pour implanter le traitement et le recyclage des terres rares dans la province. Cela va de pair avec l’objectif à long terme de Géoméga d’établir une industrie de raffinage des terres rares propre et durable au Québec. Cette étape importante du financement de la construction de l’usine de recyclage des aimants de terres rares est une première étape cruciale dans la démonstration de notre technologie ISR à plus grande échelle et commerciale. Les flux de trésorerie générés par la mise en service de l’usine et la validation de notre technologie nous permettront d’avancer vers le traitement d’autres approvisionnements en terres rares, y compris les concentrés miniers de Montviel et d’autres projets miniers. La mise à l’échelle agressive des nouvelles technologies à l’échelle minière au cours des 10 dernières années a clairement démontré son inefficacité. La mise à échelle progressive de Géoméga grâce aux résidus industriels, c’est-à-dire aux aimants permanents, comblera un vide dans le marché des terres rares en établissant la première installation de recyclage de ce type en dehors de l’Asie tout en faisant du Canada l’un des rares pays producteurs de terres rares. » commente Kiril Mugerman, président et chef de la direction de Géoméga.

Geomega est également propriétaire du gisement de carbonatite de terres rares de Montviel et détient plus de 16,8 millions d’actions, représentant environ 19% des actions de Kintavar Exploration Inc., une société d’exploration minière qui fait avancer le projet de cuivre stratiforme Mitchi au Québec.

Les actions se négocient à 0,19 $.

Pour plus d’informations, veuillez visiter le site Web de la société www.geomega.ca, contacter Kiril Mugerman, président et chef de la direction, au 450-641-5119 poste 5653 ou envoyer un courriel à KMugerman@geomega.ca.

Je suis Erica James pour Investmentpitch Media.

Find the video here.