MONTVIEL

Carte interactive. Cochez la case à gauche pour activer / désactiver une couche. Version PDF ICI

GéoMégA développe son projet d’éléments de terres rares ETR/Niobium Montviel, détenu à 100% par la société(« Montviel » ou « Le projet »).

Montviel bénéficie d’un accès permanent, d’infrastructures publiques et de main-d’œuvre expérimentée dans ses environs immédiats. Le site du projet est situé à environ 100km au nord de la ville de Lebel-sur-Quévillon (pop.2800) et 45 km à l’ouest de la Première nation crie de Waswanipi (pop. 1800 ) dans la partie sud urbanisée du Nord du Québec.

Le projet porte une redevance nette de 2 % à NioGold Mining Corp. (TSX.V: NOX). Il n’y a pas de passifs environnementaux relatifs au projet, et ce dernier n’est soumis à aucun litige. Les seuls permis requis pour exercer le travail sont les permis d’aménagement forestier. Il n’y a présentement aucune infrastructure d’exploitation minière sur le site.

Montviel est composé de 178 titres miniers, pour un total d’environ 9 9100 hectares.

Montviel a un accès permanent par l’intermédiaire d’un réseau de chemins forestiers surdimensionnés, précédé de 57 km sur la route 113, qui relie Val d’Or et Chibougamau. L’équipement lourd peut être mobilisé par camion directement sur le site du projet.

Géologie régionale

Carte interactive. Cochez la case à gauche pour activer / désactiver une couche; Cliquez sur la carte pour voir les détails. Version PDF ICI

Montviel est situé dans la partie orientale de la province géologique du Supérieur, à la jonction entre les sous-provinces Opatica et de l’Abitibi. L’intrusion alcaline Montviel, daté de 1894 Ma, est enfermé dans le Nomanstonalite, datée à 2,708.9 Ma.

Il est principalement composé d’une intrusion de carbonatite et mesure environ 10 x 3 km pour un total de 32 km carré. La Zone Noyau de ferrocarbonatite, où les teneurs en terres rares et niobium sont les plus élevées, couvre une superficie d’environ 3 km carré. À ce jour, GéoMégA a défini la ferrocarbonatite ETR/Niobium minéralisée sur une longueur de 900 mètres (NE-SO), une largeur de 650 mètres (NO-SE) et verticalement jusqu’à 750 mètres de profondeur .

Géologie du noyau

Carte interactive. Cochez la case à gauche pour activer / désactiver une couche; Cliquez sur la carte pour voir les détails. Version PDF ICI

Zone à terres rares lourdes

Situé sur la marge sud de la zone centrale, la zone de terres rares lourdes ( » terres rares lourdes-Zone S » ) a été recoupée par cinq (5) forages sur une longueur de 350 m (Est-Ouest), 20 m de large (Nord-Sud) et 230 m vertical. La zone demeure ouverte en profondeur.

Les minéraux enrichis en terres rares lourdes sont des fluorocarbonates semblables à ceux trouvés dans la zone centrale. La modélisation 3D et la caractérisation minéralogique et géochimique, réalisés en collaboration avec l’ » Université du Québec à Montréal « , ont abouti à une interprétation géologique de la Zone de terres rares lourdes-S.

Click to enlarge

En outre, ce travail a permis d’identifier une nouvelle zone de terres rares lourdes, située sur la marge nord-ouest de la zone centrale.

La largeur de la zone de terres rares lourdes-S, et l’interprétation préliminaire d’une 2ème zone , confirment l’excellent potentiel de la carbonatite de Montviel pour contenir un enrichissement en terres rares lourdes.” commente Alain Cayer, vice-président exploration de GéoMégA.

Les forages MVL-13-80 et MVL-13-82 ont terminés la phase 3 et définissent les extrémités ouest et est de la zone de terres rares lourdes-S.

Phase 3 Highlights – (Diamond Drilling of 2,058 metres)
Hole Section/Dip/ Azimuth From To Core Length(1) TREO(2) Dysprosium
oxide
Neodymium oxide Europium
oxide

Terbium oxide

(m) (m) (m) (%) ppm ppm ppm ppm
77 7+25W/ 150º/ -45º 172.5 181.85 9.35 1.13% 101 2,389 103 28
196.6 205.1 8.50 0.85% 118 1,606 85 30
78 6+35W/ 150º/ -45º 180.0 207.35 27.35 1.43% 170 2,495 118 40
Inc. 183.0 190.5 7.50 2.38% 384 4,667 242 90
Inc. 183.0 184.5 1.50 1.13% 830 1,662 230 172
79 5+45W/ 150º/ -45º 231.0 243.0 12.00 1.85% 101 2,896 129 25
81 8+15W/ 150º/ -45º 186.0 208.5 22.50 0.69% 105 1,388 77 24
83 7+70W/ 150º/ -45º 240.0 253.5 13.50 0.76% 112 1,595 87 28
259.5 267.0 7.50 0.66% 112 1,610 75 28
282.0 300.0 18.00 0.55% 100 1,190 74 25
1. True width is estimated between 60 to 75% based on structural interpretation of the HREE-S Zone.
2. Cerium, Lanthanum, Neodymium, Praseodymium are the most abundant rare earth oxides.
3. 0.1% = 1 kg/ton ; 1 ppm = 1 gram/ton.

Sections de forage

Cliquez sur les liens ci-dessous pour ouvrir les sections correspondantes (Plan de surface avec la grille de section de forage dans la section précédente « Zone noyau »):
6+80W, 6+35W, 5+90W, 5+45W

Modélisation 3D

Le temps de chargement du modèle 3D peut varier en fonction de la vitesse de la connexion Internet.

3D Model Montviel June 17, 2015
Cette modélisation 3D préliminaire permet de visualiser dans l’espace le gisement Montviel et la rampe d’accès proposée.
Ce modèle et toute infrastructure associée peuvent être modifiés dans le futur sans aucun préavis.

Total Mineral Resources

NSR Value(CAD$/tonne) Category MillionTonnes TREOGrade (%) Pr2O3 Nd2O3 Eu2O3 Nb2O5
Grade (ppm) Contained (M kg) Grade (ppm) Contained (M kg) Grade(ppm) Contained (M kg) Grade (ppm) Contained (M kg)
335 Indicated 82.4 1.51 766 63.2 2,452 202.0 52 4.3 1,715 141.3
312 Inferred 184.2 1.43 746 137.4 2,433 448.3 47 8.7 1,315 242.3

Dysprosium Zone (included in Total mineral resources above)

NSR Value(CAD$/tonne) Category MillionTonnes TREOGrade (%) Pr2O3 Nd2O3 Tb2O3 Dy2O3
Grade (ppm) Contained (M kg) Grade (ppm) Contained (M kg) Grade(ppm) Contained (M kg) Grade (ppm) Contained (M kg)
234 Indicated 0.37 0.84 421 0.2 1,628 0.6 26 0.01 109 0.04
241 Inferred 2.58 0.94 459 1.2 1,693 4.4 23 0.06 94 0.24
1. Mineral resources are estimated and reported in compliance with NI 43-101. Mineral resources are not mineral reserves and do not have demonstrated economic viability.
2. Mineral resources are estimated and reported in compliance with NI 43-101.
3. Mineral resources are estimated at an NSR cut-off value of CA$180 per tonne.
4. Discounted metal price assumptions for REO of: US$4.70/kg for La2O3, US$2.90/kg for Ce2O3, US$64.50/kg for Pr2O3, US$57.30/kg for Nd2O3, US$5.80/kg for Sm2O3, US$501.20/kg for Eu2O3, US$10.80/kg for Gd2O3, US$572.80/kg for Tb2O3, US$304.30/kg for Dy2O3 and US$7.20/kg for Y2O3.
5. Metal recovery assumptions: 90.8% for La2O3, 87.9% for Ce2O3, 90.3% for Pr2O3, 90.7% for Nd2O3, 86.4% for Sm2O3, 85.6% for Eu2O3, 79.3% for Gd2O3, 75% for Tb2O3, 61.7% for Dy2O3 and 49.1% for Y2O3.
6. Metal price and recovery assumptions of US$45/kg and 65.5% respectively for Nb2O5.
7. Mineral resources are not mineral reserves and do not have demonstrated economic viability.
Une première estimation des ressources a été complétée le 20 Septembre 2011 par SGS Geostat de Blainville, Québec. L’estimation initiale des ressources englobe la minéralisation identifiée dans la zone centrale de ferrocarbonatite couvrant environ 750 mètres par 400 mètres et une profondeur verticale de 450 mètres L’estimation des ressources est basée sur 19 des 20 trous de forage au diamant ( 8,856m) forés entre Décembre 2010 et mai 2011.


Rapport 43-101 initial du calcul des ressources.

Rapport de compilation des phases 2-3 de forage.

Montviel carbonatite-hosted REE-Nb deposit, Abitibi, Canada: Geology, mineralogy, geochemistry and genesis. Nadeau et al. 2015. (anglais seulement)

Transfert des ETR du Manteau au Bouleau (REE transfer from mantle to trees). Divex. 2015.

Rapport 43-101 de mise a jour du calcul de ressources de Montviel.

Evolution of Montviel alkaline–carbonatite complex by coupled fractional crystallization, fluid mixing and metasomatism. Nadeau et al. 2015. (anglais seulement)Part I / Part II.

Significant reduction in hydrochloric acid consumption in rare earth extraction from ferrocarbonatite (Montviel project), 2016 (anglais seulement)
L’objectif principal de l’étude environnementale de base («BES») menée par Geodefor était de recueillir une quantité suffisante de données environnementales basées sur l’information existante et collectee sur le terrain pour affiner la description technique du projet et de l’intégrer dans une future étude environnementale et sociale («ESIE»), qui est requise en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement (LRQ,c.Q-2). Cette étude a défini l’état ​​de l’environnement avant l’établissement du projet. En règle générale, aucune contraintes majeures à l’installation d’infrastructures minières ont été identifiés dans l’étude environnementale de base menée par Geodefor .


2011 GEODEFOR – Étude environnementale de base

2013 ROCHE – Baseline study