Geomega Ressources

Localisation

GéoMégA développe son projet détenu à 100% par Montviel Rare Earth Elements (REE) / Niobium.

Montviel bénéficie d’infrastructures publiques et de main d’œuvre disponible à proximité du gisement. Le site du projet est situé à environ 100 km au nord de Lebel-sur-Quévillon (pop. 2 800) et à 45 km à
l’ouest de la Première nation crie de Waswanipi (pop. 1 800) dans la partie sud urbanisée du nord du Québec.

Le projet comporte une redevance de 2% à NioGold Mining Corp. (TSX.V: NOX). Aucun passif environnemetal n’est associé au projet et n’est sujet à aucune contestation. Afin d’effectuer des travaux, le projet à seulement besoin des permis de gestion forestière. Aucune infrastructures minière n’est construite sur le site de Montviel. 

Le projet comprend 178 claims, pour un total d’environ 9 910 hectares.

Montviel a un accès permanent à réseau de routes forestières surdimensionnées, après les 57 km de route de la route 113, qui relie Val d’Or et Chibougamau. L’équipement lourd peut être mobilisé par camion directement au le site du projet

Géologie Régionale

Montviel est situé dans la partie est de la province géologique du Supérieur, à la jonction des sous-provinces de l’Opatica et de l’Abitibi. L’intrusion alcaline de Montviel est datée à 1 894 Ma et est comprise dans un encaissant de Nomanstonalite, datée à 2 708,9 Ma.

Le gisement est principalement composé d’une intrusion de carbonatite mesurant environ 10 x 3 km pour une superficie totale de 32 km2. La zone centrale de ferrocarbonatite, correspondant aux concentrations les plus élevées en REE et en niobium trouvées à ce jour. Cette zone couvre une superficie approximative de 3 km2. GéoMégA a défini les limites de la ferrocarbonatite minéralisée en REE / Niobium sur une longueur de 900 mètres (NE-SW), une largeur de 650 mètres (NW-SE) et sur 750 mètres de profondeur.

 

Géologie de la zone centrale

Zone de Terre Rares Lourdes

Localisé dans la marge sud de la zone centrale, la zone enrichie en terres rares lourdes (HREE-S Zone) a été intersectée par cinq (5) trous de forage sur une longueur de 350 mètres (Est-Ouest), sur 20 mètres de largeur (Nord-Sud) et sur 230 mètres verticalement. La limite verticale du gisement n’a pas été atteinte lors des campagnes de forage. 

Les minéraux enrichis en élements terres rares sont les fluorocarbonates, similaires à ceux trouvés dans la zone centrale. La modélisation 3D et la caractérisation minéralogique et géochimique, réalisées en collaboration avec
l’Université du Québec à Montréal, ont donné lieu à une interprétation géologique de la zone HREE-S.

De plus, ces travaux ont permis d’identifié une nouvelle zone à terres rares lourdes (HREE) localisée dans la marge Nord-Ouest de la zone centrale. 

“ La largeur de la zone HREE-S et de l’interprétation préliminaire de la seconde zone confirme le potentiel d’enrichissement en terres rares lourdes.  » commente Alain Cayer, Vice-Président Exploration de GéoMégA.

 

Les trous de forage MVL-13-80 et MVL-13-82 complétés de la phase 3 et définition des extrémités est et ouest de la zone HREE-S.

Phase 3 : Points forts – (Forage au diamant de 2,058 mètres)
TrouSection/Pendage/ AzimutDeÀLongueur minéralisée(1)TREO(2)Oxyde de
dysprosium
Oxyde de
Neodymium 
Oxyde d’
Europium

Oxyde de Terbium 

(m)(m)(m)(%)ppmppmppmppm
777+25W/ 150º/ -45º172.5181.859.351.13%1012,38910328
196.6205.18.500.85%1181,6068530
786+35W/ 150º/ -45º180.0207.3527.351.43%1702,49511840
Inc. 183.0190.57.502.38%3844,66724290
Inc. 183.0184.51.501.13%8301,662230172
795+45W/ 150º/ -45º231.0243.012.001.85%1012,89612925
818+15W/ 150º/ -45º186.0208.522.500.69%1051,3887724
837+70W/ 150º/ -45º240.0253.513.500.76%1121,5958728
259.5267.07.500.66%1121,6107528
282.0300.018.000.55%1001,1907425
1. Épaisseur véritable estimée entre 60 à 75% basé sur les interprétations structurales de la zone HREE-S. 
2. Cerium, Lanthanum, Neodymium, Praseodymium sont les oxydes de terres rares les plus abondants.
3. 0.1% = 1 kg/ton ; 1 ppm = 1 gram/ton.

 

Sections de forage

Cliquez sur les liens suivants pour ouvrir les sections correspondantes (plan de surface avec grille de forage contenue dans l’ancienne section de la « zone centrale »):

6+80W6+35W5+90W5+45W

Modélisation 3D

Le temps de chargement du model 3D peut varier en fonction de la vitesse de connection Internet.
 
 
Modélisaiton 3D Montviel Juin 17, 2015
Cette modélisation 3D préliminaire permet de visualiser spatialement le gisement Montviel et la rampe d’accès proposée. Ce modèle et toute infrastructure associée peuvent être modifiés à l’avenir sans préavis

Total des ressources minérales

Valeur NSR (CAD$/tonne)CatégorieMillion de TonnesTREO Grade (%)Pr2O3Nd2O3Eu2O3Nb2O5
Grade (ppm)Contient (M kg)Grade (ppm)Contient (M kg)Grade (ppm)Contient (M kg)Grade (ppm)Contient (M kg)
335Indiqué82.41.5176663.22,452202524.31,715141.3
312Inféré184.21.43746137.42,433448.3478.71,315242.3

 

Dysprosium Zone (included in Total mineral resources above)

Valeur NSR (CAD$/tonne)CatégorieMillion de TonnesTREO Grade (%)Pr2O3Nd2O3Tb2O3Dy2O3
Grade (ppm)Contient (M kg)Grade (ppm)Contient (M kg)Grade (ppm)Contient (M kg)Grade (ppm)Contient (M kg)
234Indiqué0.370.844210.21,6280.6260.011090.04
241Inféré2.580.944591.21,6934.4230.06940.24
1. Les ressources minérales sont estimées et déclarées conformément au Règlement 43-101. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et n’ont pas démontré de viabilité économique.
2. Les ressources minérales sont estimées et déclarées conformément au Règlement 43-101.
3. Les ressources minérales sont estimées à une valeur limite NSR de 180 $CA par tonne.
4. Hypothèses de prix des métaux actualisés pour REO de: 4,70 $ US / kg pour La2O3, 2,90 $ US / kg pour Ce2O3, 64,50 $ US / kg pour Pr2O3, 57,30 $ US / kg pour Nd2O3, 5,80 $ US / kg pour Sm2O3, 501,20 $ US / kg pour Eu2O3, 10,80 $ US / kg pour Gd2O3, 572,80 $ US / kg pour Tb2O3, 304,30 $ US / kg pour Dy2O3 et 7,20 $ US / kg pour Y2O3.
5. Hypothèses de récupération des métaux: 90,8% pour La2O3, 87,9% pour Ce2O3, 90,3% pour Pr2O3, 90,7% pour Nd2O3, 86,4% pour Sm2O3, 85,6% pour Eu2O3, 79,3% pour Gd2O3, 75% pour Tb2O3, 61,7% pour Dy2O3 et 49,1 % pour Y2O3
6. Prix du métal et hypothèses de récupération de 45 $ US / kg et 65,5% respectivement pour Nb2O5.
7. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et n’ont pas démontré de viabilité économique.

 

TEST

Valeur NSR (CAD$/tonne)CategorieMillion de TonnesTREO Grade (%)Pr2O3Pr2O3Nd2O3Nd2O3Eu2O3Eu2O3Nb2O5Nb2O5
Grade (ppm)Contient (M kg)Grade (ppm)Contient (M kg)Grade(ppm)Contient (M kg)Grade (ppm)Contient (M kg)
335indiqué82.41.5176663.22,452202524.31,715141.3
312Inféré184.21.43746137.42,433448.3478.71,315242.3

Rapports & Études

Une première estimation des ressources a été réalisée le 20 septembre 2011 par SGS Géostat de Blainville, Québec. L’estimation initiale des ressources englobe l’identification de la minéralisation dans la zone centrale de ferrocarbonatite couvrant environ 750 mètres sur 400 mètres et une profondeur verticale de 450 mètres. L’estimation des ressources est basée sur 19 des 20 trous de forage au diamant (8 856 m) forés entre décembre 2010 et mai 2011.


Initial NI 43-101 resource estimate report.


Phase 2-3 compilation report.


Montviel carbonatite-hosted REE-Nb deposit, Abitibi, Canada: Geology, mineralogy, geochemistry and genesis. Nadeau et al. 2015.


Transfert des REE du Manteau au Bouleau (REE transfer from mantle to trees). Divex. 2015.


2015 NI 43-101 Updated Resource Estimate for Montviel.

Evolution of Montviel alkaline–carbonatite complex by coupled fractional crystallization, fluid mixing and metasomatism. Nadeau et al. 2015. Part I Part II.


Significant reduction in hydrochloric acid consumption in rare earth extraction from ferrocarbonatite (Montviel project), 2016

Études Environnementales

L’objectif principal de l’étude environnementale de base («BES») menée par Geodefor était de collecter une quantité suffisante de données environnementales sur la base des informations connues et des enquêtes de terrain pour améliorer la description technique du projet et l’intégrer dans un futur impact environnemental et social («ESIS»), exigée en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement (LRQ, c. Q-2). Cette étude a défini l’état de référence de l’environnement récepteur avant la mise en place du projet. De manière générale, aucune contrainte majeure à l’installation des infrastructures minières n’a été identifiée dans cette étude environnementale de référence réalisée par Geodefor.


2011 GEODEFOR – Baseline Conclusion & Recommendation.

2013 ROCHE – Baseline

Métallurgie