Nouvelles

L’émergence de Montviel

Posted By geomega Apr 29, 2015 Nouvelles
Power_QC

Faits saillants du communiqué :

  • Validation des unités d’opérations importantes du schéma de procédé du projet Montviel complétée;
  • Résultats des performances métallurgiques seront annoncés en mai 2015 suivi de la mise à jour de l’estimation des ressources selon le Règlement 43-101.

 

Montréal, le 29 avril 2015 – Ressources Géoméga Inc. (« GéoMégA » ou la « Société ») (TSX‑V : GMA)  annonce l’achèvement du schéma de procédé de l’évaluation économique préliminaire (l’ « EEP ») pour son projet d’éléments de terres rares (« ETR ») et niobium Montviel. Le schéma de procédé final a été développé et optimisé par l’équipe de GéoMégA pour assurer une exploitation responsable des ETR. Les essais de validation à l’échelle laboratoire des unités d’opérations importantes débutant du minerai de Montviel jusqu’au concentré d’ETR mixtes et oxyde de niobium ont été supervisés par G Services Miniers inc. au laboratoire du Conseil national de recherches Canada de la Société à Boucherville, Québec.

« La poursuite du développement durable dans le développement du schéma de procédé s’est avérée être une tâche de trois ans et demi. La Société a réussi la caractéristique très intéressante de récupérer les valeurs d’éléments des terres rares et de niobium dans un schéma à circuit fermé où l’énergie hydroélectrique et l’eau sont utilisées efficacement. Ce qui est vraiment majeur, c’est que seuls des agents de flottation conventionnels et des quantités d’appoint de chlorure de sodium (sel) seront introduits sur le site. » commente Ahmed Bouajila, vice-président métallurgie et traitement des minerais de G Services Miniers inc.

 

Performances métallurgiques incluses dans l’EEP

Faisant suite au communiqué du 2 mars 2015, la supervision et validation des unités d’opérations du schéma de procédé de Montviel par G Services Miniers inc. sont maintenant complétés. Suite à la compilation des résultats des essais métallurgiques avec simulation METSIM du schéma complet dans le mois prochain, la Société dévoilera les performances métallurgiques des éléments ci-dessous :

  • Récupération des éléments de terres rares et niobium;
  • Consommables par tonne métrique de minerai.

 

Mise à jour estimation des ressources selon le règlement 43-101

Suite à la divulgation des performances métallurgiques, la Société publiera une mise à jour de l’estimation des ressources selon le Règlement 43-101 considérant les 36 000 mètres de forage à diamants existants, les coûts d’opérations prévus et récupérations métallurgiques.

 

Divulgation selon le règlement 43-101

Ahmed Bouajila, ing., vice-président métallurgie et traitement des minerais de G Services Miniers inc., est la personne qualifiée selon le Règlement 43-101 qui a supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques de la section des performances métallurgiques de ce communiqué de presse.

Alain Cayer, géo., Msc., vice-président exploration de GéoMégA, est la personne qualifiée selon le Règlement 43-101 qui a supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques de la section de la mise à jour de l’estimation des ressources de ce communiqué de presse.

 

À propos du projet d’éléments de terres rares et niobium Montviel

Le projet Montviel, détenu à 100% par la Société, se trouve à environ 100 km au nord de Lebel-sur-Quévillon et à 45 km à l’ouest de la Première Nation Crie de Waswanipi, dans la partie sud, développée, du nord du Québec. Montviel bénéficie d’un accès permanent, d’infrastructures publiques et de main-d’œuvre expérimentée dans ses environs immédiats. L’estimation initiale des ressources conforme au Règlement 43-101 a été publiée en septembre 2011 et totalisait (scénario de base) des ressources indiquées de 445 958 tonnes d’oxyde de néodyme et des ressources inférées de 160 347 tonnes d’oxyde de néodyme.

 

À propos du Conseil national de recherches Canada

Le CNRC est la principale organisation de recherche et de technologie du gouvernement canadien. Les installations de recherche du CNRC à Boucherville encouragent la croissance et la compétitivité de l’industrie canadienne par le biais de recherche et développement dans les technologies de traitement des matériaux.

 

À propos de GéoMégA (www.geomega.ca)

GéoMégA est une société d’exploration minière québécoise dont l’objectif est la découverte et le développement durable de gisements économiques de métaux au Québec. GéoMégA s’engage à respecter les normes de l’industrie minière canadienne et se distinguer par son ingénierie innovante, l’engagement des parties prenantes et son dévouement à la transformation locale.

Actuellement, GéoMégA a 56 989 560 actions ordinaires en circulation.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité à l’égard de la pertinence ou de l’exactitude du présent communiqué.

 

Pour plus d’informations, contactez:

Simon Britt Kiril Mugerman
Président et chef de la direction Directeur du développement corporatif
GéoMégA GéoMégA
450-465-0099 ext. 4 450-465-0099 ext. 3
sbritt@geomega.ca kmugerman@geomega.ca

 

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard de nos intentions et de nos plans. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont basés sur diverses hypothèses et estimations posées par la Société et comportent un nombre de risques et d’incertitudes. Par conséquent, les résultats réels pourraient varier considérablement de ceux prévus ou suggérés dans ces énoncés prospectifs et les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Veuillez noter que les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes connus et inconnus, comme il est mentionné dans les documents déposés par la Société auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada. Divers facteurs peuvent empêcher ou retarder nos plans, notamment la disponibilité et le rendement des entrepreneurs, les conditions météorologiques, l’accessibilité, les prix des métaux, la réussite ou l’échec des travaux d’exploration et de mise en valeur effectués à divers stades du programme ainsi que l’environnement économique, concurrentiel, politique et social en général. La Société se décharge expressément de l’obligation de mettre à jour tout énoncé prospectif, sauf si la législation en valeurs mobilières l’exige.

Categories

Archives