Nouvelles

La minéralogie et la distribution des terres rares de Montviel sont dominées par des fluorocarbonates

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour distribution immédiate

Montréal, le 22 Juin 2011 – Ressources Géoméga Inc. (« GéoMégA » ou la « société ») (TSX‑V : GMA) est heureuse d’annoncer qu’elle a reçu un rapport de haute définition minéralogique du laboratoire de SGS Canada confirmant des éléments de terres rares (ETR) présents dans les sept (7) échantillons de forage provenant de la propriété Montviel, située dans la région de l’Abitibi, au Québec. Cette étude inclut l’utilisation de la technologie QEMSCAN qui détaille les minéraux individuels et identifie la finesse de la mouture nécessaire pour libérer les minéraux ayant plus de valeur, un prérequis dans le développement d’un procédé de concentration métallurgique.

Conclusions minéralogiques et distribution des ETR :

  • La composition des échantillons est dominée par les carbonates;
  • Les deux (2) principaux minéraux des ETR sont porteurs de baryum et leur composition est quantifiée à partir d’analyses à la microsonde électronique; les deux (2) sont riches en carbonate de cérium. Ils sont identifiés comme étant de l’huanghoite [BaREE(CO3)2F] et/ou cebaite [Ba3Ce2(CO3)5F2];
  • Les deux (2) minéraux sont des fluoro-carbonates de la famille Bastnaésite-Synchysite et, avec la monazite et le pyrochlore qui sont abondants dans certaines zones, ont une gravité spécifique élevée et autres attributs qui se prêtent à des procédés de concentrations métallurgiques;
  • La distribution des ETR est assez homogène, même si la minéralogie varie dans différentes zones;
  • La totalité du Niobium et une partie de l’Yttrium est contrôlée par le pyrochlore;
  • La monazite est inférieure à 0,5 % dans tous les échantillons à l’exception de celui de la zone de phosphate élevé qui contient 27 % d’apatite et 2,5 % monazite;
  • L’apatite dans la zone de phosphate peut-être être recouvrée pour servir à la fabrication d’engrais phosphatés;
  • On estime que la zone de phosphate représente environ 14 % du volume total du gisement minéralisé.

Début des tests métallurgiques :
La firme Equapolar a été engagée afin de superviser les tests métallurgiques de terres rares qui débuteront en septembre au laboratoire SGS Canada, à Lakefield en Ontario. Le directeur d’Equapolar, Gary Pearse, qui est un ingénieur, géologue économique et économiste minéral cumulant plus de quarante ans d’expérience, principalement en métaux rares, en terres rares et comme consultant en minéraux industriels. M. Pearse a supervisé la sélection des 600 kg de carottes pour le processus de développement et les travaux de l’usine-pilote, les études d’écrasement/broyabilité et pour tester la variabilité métallurgique. La conclusion des tests métallurgiques est prévue pour le premier trimestre de 2012.

Divulgation norme canadienne 43-101
Gary H. K. Pearse Ing, M.Sc., personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101, a supervisé la préparation de l’information technique contenue dans ce communiqué de presse.

À propos de GéoMégA
GéoMégA, qui détient 100 % du projet de Terres rares/Niobium Montviel, est une société d’exploration minière québécoise dont l’objectif est la découverte de gisements économiques de Métaux Mineurs au Québec. GéoMégA s’engage à respecter les normes de l’industrie minière canadienne et se distinguer par son expertise, son savoir-faire et son respect des communautés locales et de l’environnement.

Actuellement, GéoMégA a 29 314 113 actions ordinaires en circulation.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité à l’égard de la pertinence ou de l’exactitude du présent communiqué.

Au nom du conseil d’administration de GéoMégA
/s/ « Simon Britt »
Simon Britt
Chef de la direction

Pour plus d’informations, contactez :
Simon Britt
Chef de la direction
GéoMégA
450‑465‑0099
info@ressourcesgeomega.ca

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard de nos intentions et de nos plans. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont basés sur diverses hypothèses et estimations posées par la société et comportent un nombre de risques et d’incertitudes. Par conséquent, les résultats réels pourraient varier considérablement de ceux prévus ou suggérés dans ces énoncés prospectifs et les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Veuillez noter que les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes connus et inconnus, comme il est mentionné dans les documents déposés par la société auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada. Divers facteurs peuvent empêcher ou retarder nos plans, notamment la disponibilité et le rendement des entrepreneurs, les conditions météorologiques, l’accessibilité, les prix des métaux, la réussite ou l’échec des travaux d’exploration et de mise en valeur effectués à divers stades du programme ainsi que l’environnement économique, concurrentiel, politique et social en général. La société se décharge expressément de l’obligation de mettre à jour tout énoncé prospectif, sauf si les lois sur les valeurs mobilières l’exigent.

Categories

Archives