ETR dans les médias

CEO Quote 2020-01-14 NR

CEO Quote 2020-01-14 NR

« Avec le plan d’action conjoint sur la collaboration en matière de minéraux critiques qui a été signé entre les États-Unis et le Canada le 9 janvier 2020, nous commençons à voir les premières mesures concrètes prises par les deux pays pour sécuriser les chaînes d’approvisionnement de certains minéraux essentiels nécessaires aux secteurs manufacturiers importants, y compris les technologies de communication, aérospatiale, défense et  les technologies propres. Nous prévoyons que notre usine de démonstration à St-Bruno pourrait devenir un carrefour pour les terres rares au Québec qui ramènerait ces matières critiques en Amérique du Nord. Nous finalisons actuellement les détails du financement de l’usine de démonstration et des informations seront fournies sous peu. », A commenté Kiril Mugerman, président et chef de la direction de Geomega.

Apprenez-en davantage sur ce plan d’action conjoint entre le Canada et les États-Unis ici,

Le Canada et les États-Unis mettent la dernière main à leur plan d’action conjoint pour la collaboration dans le domaine des minéraux critiques

https://www.canada.ca/fr/ressources-naturelles-canada/nouvelles/2020/01/l-e-canada-et-les-etats-unis-mettent-la-derniere-main-a-leur-plan-daction-conjoint-pour-la-collaboration-dans-le-domaine-des-mineraux-critiques.html Le 9 janvier 2020 Ottawa (Ontario) Ressources naturelles Canada Le Canada et les États-Unis ont tous deux intérêt à améliorer la sécurité de l’approvisionnement en minéraux critiques et à assurer la compétitivité future de leurs industries minérales.

« Le 18 décembre 2019, le Canada a annoncé son adhésion à l’Energy Resource Governance Initiative. Placée sous la direction des États-Unis, cette initiative de gouvernance des ressources énergétiques, dont font partie plusieurs pays, vise à promouvoir des chaînes d’approvisionnement sûres et résilientes en minéraux critiques. Elle vient compléter les mesures que met en œuvre depuis longtemps le gouvernement du Canada pour accroître la transparence dans le secteur de l’extraction et pour s’assurer que les pays en développement peuvent gérer les ressources naturelles conformément aux objectifs de développement durable des Nations Unies. La participation du Canada à l’initiative témoigne d’entrée de jeu de notre volonté de coopérer avec les États-Unis dans le cadre du plan d’action global. »

« Important fournisseur de 13 des 35 minerais que les États-Unis jugent essentiels à la sécurité économique et nationale, le Canada pourrait également devenir une source fiable d’autres minéraux critiques, dont les métaux des terres rares – composants essentiels de nombreux appareils électroniques à usage quotidien. À l’heure actuelle, notre pays est le premier fournisseur des États-Unis en potasse, indium, aluminium et tellure, de même que leur deuxième fournisseur en niobium, tungstène et magnésium. Enfin, en plus d’être un partenaire fiable pour les États-Unis dans le secteur de l’uranium depuis plus de 75 ans, le Canada comble environ 25 % de leurs besoins en uranium. »

Contactez-nous pour en savoir plus.