Nouvelles

Ressources Géoméga Inc. annonce l’achèvement de la Phase 2 de forage et la rétention de Golder Associés Ltée (« Golder ») pour effectuer les tests hydrogéologiques, géotechniques, géomécaniques et géochimiques nécessaires à l’Étude Préliminaire Économique (« EPE ») pour son projet de Terres Rares/Niobium Montviel, situé à proximité de Lebel-sur-Quévillon, Québec.

Phase 2 de forage
La Phase 2 de forage (Phase 2) se termine cette semaine. La Phase 2 totalise 24 234 mètres de forage, répartis sur 50 trous. Un cumulatif (Phase 1 et 2) de 35 050 mètres de forage ont été complétés dans la Zone du Noyau (ferro-carbonatite) à Montviel couvrant une enveloppe géologique d’environ 750 mètres dans l’axe est-ouest, 550 mètres dans l’axe nord-sud et atteignant une profondeur verticale de 775 mètres sous la surface. Les résultats d’analyses pour les derniers 25 trous sont en attente.
« Les objectifs de la Phase 2 : identifier une zone enrichie (près de 2% OTRT) et augmenter l’assurance de la ressource de la Zone du Noyau avec du forage de définition, sont atteints. Le calcul de ressource selon les Règlements NI 43-101 initial (communiqué de presse du 6 octobre 2011) sera mise-à-jour avec les résultats de la Phase 2 lorsque toutes les analyses seront reçues. Le calcul de ressource 43-101 final de la Zone du Noyau de Montviel est attendu pour juillet 2012. » affirme Simon Britt, chef de la direction de GéoMégA.

Golder Associés
Trois scénarios d’exploitation minière sont envisagés par G Services Miniers Inc. (communiqué de presse du 9 janvier 2012) : fosse à ciel ouvert, exploitation souterraine (rampe d’accès) ou une combinaison des deux. Golder a été retenu pour effectuer les travaux géotechniques pour évaluer les propriétés mécaniques du sol dans l’aire potentielle de la fosse, travaux géomécaniques pour évaluer les paramètres de conception de la fosse, analyses géochimiques dans le cadre du travail requis pour caractériser le minerai, concentré, rejets et éventuellement matériel de résidus et travaux hydrogéologiques afin de déterminer la conductivité hydraulique dans le mort-terrain et la roche jusqu’à une profondeur de 200 m. Les conclusions sont prévues pour le troisième trimestre 2012.

À propos du projet de Terres Rares/Niobium Montviel
Le projet de Terres Rares/Niobium Montviel est situé à environ 45 km à l’ouest du territoire de la Première Nation Crie de Waswanipi et à 100 km au nord de Lebel-sur-Quévillon, dans la partie sud déjà mise en valeur du Plan Nord du Québec (Nord du 49e parallèle). Le Plan Nord est un plan de développement économique, social et environnemental dans le Nord québécois de 80 milliards de dollars échelonné sur 25 ans. Le calcul initial des ressources conformément avec le Règlement 43-101 de Montviel à une teneur de coupure de base d’oxydes de terres rares totales (OTRT) titrant 1 %, divulgué le 29 septembre 2011, totalise 183,9 millions de tonnes de ressources minérales indiquées titrant 1,45 % OTRT et 66,7 millions de tonnes de ressources minérales présumées titrant 1,46 % OTRT. Montviel, une des plus importantes ressources en OTRT à l’extérieur de la Chine, a le potentiel de jouer un rôle important à moyen terme dans le secteur grandissant des aimants en raison de la proximité aux infrastructures et de la main-d’œuvre disponible.

Divulgation norme canadienne 43-101
Alain Cayer, géo., Msc., chef géologue est la Personne Qualifiée selon les normes NI 43-101, qui a supervisé et approuvé la rédaction de ce communiqué de presse.

À propos de GéoMégA
GéoMégA, qui détient 100 % du projet de Terres rares/Niobium Montviel, est une société d’exploration minière québécoise dont l’objectif est la découverte de gisements économiques de Métaux Mineurs au Québec. GéoMégA s’engage à respecter les normes de l’industrie minière canadienne et se distinguer par son expertise, son savoir-faire et son respect des communautés locales et de l’environnement.
Actuellement, 23 039 112 actions ordinaires de GéoMégA sont émises et en circulation.
Au nom du conseil d’administration de GéoMégA

/s/ « Simon Britt » Simon Britt

Président et chef de la direction
Pour Investisseurs: Simon Britt GéoMégA 450 465-0099 info@ressourcesgeomega.ca

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard de nos intentions et de nos
plans. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont basés sur diverses hypothèses et estimations
posées par la société et comportent un nombre de risques et d’incertitudes. Par conséquent, les résultats réels
pourraient varier considérablement de ceux prévus ou suggérés dans ces énoncés prospectifs et les lecteurs
ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Veuillez noter que les énoncés prospectifs
comportent des risques et des incertitudes connus et inconnus, comme il est mentionné dans les documents
déposés par la société auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada. Divers facteurs peuvent
empêcher ou retarder nos plans, notamment la disponibilité et le rendement des entrepreneurs, les
conditions météorologiques, l’accessibilité, les prix des métaux, la réussite ou l’échec des travaux d’exploration
et de mise en valeur effectués à divers stades du programme ainsi que l’environnement économique,
concurrentiel, politique et social en général. La société se décharge expressément de l’obligation de mettre à
jour tout énoncé prospectif, sauf si les lois sur les valeurs mobilières l’exigent.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans
les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité à l’égard de la pertinence ou
de l’exactitude du présent communiqué.

Categories

Archives