Réseau de distribution électrique, à 60km du projet

Réseau de distribution électrique, à 60km du projet

Accès permanent au site avec la route forestière .

Accès permanent au site avec la route forestière .

Présentation de la carotte de forage lors d'une visite du site en 2013

Présentation de la carotte de forage lors d'une visite du site en 2013

Carotte : mélange de Ferro , Silico et Calcio-carbonatite minéralisées en terres rares et niobium.

Carotte : mélange de Ferro , Silico et Calcio-carbonatite minéralisées en terres rares et niobium.

  • Aperçu du projet

    GéoMégA développe son projet d’éléments de terres rares ETR/Niobium Montviel, détenu à 100% par la société(“Montviel” ou “Le projet”).
    Montviel bénéficie d’un accès permanent, d’infrastructures publiques et de main-d’œuvre expérimentée dans ses environs immédiats. Le site du projet est situé à environ 100km au nord de la ville de Lebel-sur-Quévillon (pop.2800) et 45 km à l’ouest de la Première nation crie de Waswanipi (pop. 1800 ) dans la partie sud urbanisée du Nord du Québec.
    Le projet porte une redevance nette de 2 % à NioGold Mining Corp. (TSX.V: NOX). Il n’y a pas de passifs environnementaux relatifs au projet, et ce dernier n’est soumis à aucun litige. Les seuls permis requis pour exercer le travail sont les permis d’aménagement forestier. Il n’y a présentement aucune infrastructure d’exploitation minière sur le site.

    • Localisation

    • Détails du projet

      MONTVIEL est composé de 163 titres miniers, pour un total d’environ 9050 hectares.
      MONTVIEL a un accès permanent par l’intermédiaire d’un réseau de chemins forestiers surdimensionnés, précédé de 57 km sur la route 113, qui relie Val d’Or et Chibougamau. L’équipement lourd peut être mobilisé par camion directement sur le site du projet.
  • Geologie

    Montviel est situé dans la partie orientale de la province géologique du Supérieur, à la jonction entre les sous-provinces Opatica et de l’Abitibi. L’intrusion alcaline Montviel, daté de 1894 Ma, est enfermé dans le Nomanstonalite, datée à 2,708.9 Ma.
    Il est principalement composé d’une intrusion de carbonatite et mesure environ 10 x 3 km pour un total de 32 km carré. La Zone Noyau de ferrocarbonatite, où les teneurs en terres rares et niobium sont les plus élevées, couvre une superficie d’environ 3 km carré. À ce jour, GéoMégA a défini la ferrocarbonatite ETR/Niobium minéralisée sur une longueur de 900 mètres (NE-SO), une largeur de 650 mètres (NO-SE) et verticalement jusqu’à 750 mètres de profondeur .

    • Zone à terres rares lourdes (HREE)


      Situé sur la marge sud de la zone centrale, la zone de terres rares lourdes (” terres rares lourdes-Zone S” ) a été recoupée par cinq (5) forages sur une longueur de 350 m (Est-Ouest), 20 m de large (Nord-Sud) et 230 m vertical. La zone demeure ouverte en profondeur.
      Les minéraux enrichis en terres rares lourdes sont des fluorocarbonates semblables à ceux trouvés dans la zone centrale. La modélisation 3D et la caractérisation minéralogique et géochimique, réalisés en collaboration avec l'” Université du Québec à Montréal “, ont abouti à une interprétation géologique de la Zone de terres rares lourdes-S. En outre, ce travail a permis d’identifier une nouvelle zone de terres rares lourdes, située sur la marge nord-ouest de la zone centrale. (CLIQUER ICI).
      “La largeur de la zone de terres rares lourdes-S, et l’interprétation préliminaire d’une 2ème zone , confirment l’excellent potentiel de la carbonatite de Montviel pour contenir un enrichissement en terres rares lourdes.», Commente Alain Cayer, vice-président exploration de GéoMégA. Les forages MVL-13-80 et MVL-13-82 ont terminés la phase 3 et définissent les extrémités ouest et est de la zone de terres rares lourdes-S.

      • Points forts de la phase 3

        Phase 3 – (Forage au diamant 2058 mètres)

        Forage

        Section/Pendage/Azimut

        De

        À

        Longueur(1)

        TREO(2)

        Oxyde de Dysprosium

        Oxyde de Néodyme

        Oxyde d’Europium

        Oxyde de Terbium

        (m)

        (m)

        (m)

        (%)

        ppm

        ppm

        ppm

        ppm

        77

        7+25W/ 150º/-45º

        172.5

        181.85

        9.35

        1.13%

        101

        2,389

        103

        28

        196.6

        205.1

        8.50

        0.85%

        118

        1,606

        85

        30

        78

        6+35W/ 150º/-45º

        180.0

        207.35

        27.35

        1.43%

        170

        2,495

        118

        40

        Inc. 183.0

        190.5

        7.50

        2.38%

        384

        4667

        242

        90

        Inc. 183.0

        184.5

        1.50

        1.13%

        830

        1,662

        230

        172

        79

        5+45W/ 150º/-45º

        231.0

        243.0

        12.00

        1.85%

        101

        2 896

        129

        25

        81

        8+15W/ 150º/-45º

        186.0

        208.5

        22.50

        0.69%

        105

        1 388

        77

        24

        83

        7+70W/ 150º/-45º

        240.0

        253.5

        13.50

        0.76%

        112

        1 595

        87

        28

        259.5

        267.0

        7.50

        0.66%

        112

        1 610

        75

        28

        282.0

        300.0

        18.00

        0.55%

        100

        1 190

        74

        25

        1. La largeur réelle est estimée entre 60 à 75 % basée sur l’interprétation structurale de la zone de terres rares lourdes-S.

        2. Le cérium, le lanthane, le néodyme et le praséodyme sont les oxydes les plus abondants des terres rares.

        3. 0.1% = 1 kg/ton ; 1 ppm = 1 gramme/ton

       

    • Sections de forage

      Cliquez sur les liens ci-dessous pour ouvrir les sections de forage correspondantes (plan de surface avec la grille de sections de forage dans la section précédente «Zone noyau») :

      6+80W Azimut vue: 240º; Corridor: 45m.
      6+35W Azimut view: 240º; Corridor: 45m.
      5+90W Azimut vue: 240º; Corridor: 45m.
      5+45W Azimut vue: 240º; Corridor: 45m.
      5+00W Azimut vue: 240º; Corridor: 50m.
      4+50W Azimut vue: 240º; Corridor: 50m.
      4+00W Azimut vue: 240º; Corridor: 100m.
      3+00W Azimut vue: 240º; Corridor: 100m.
    • Modélisation 3D


      Note: Loading time of the 3D model may vary depending on the internet connection speed.
      This preliminary 3D modelling helps spatially visualize Montviel deposit and the proposed access ramp.
      This model and any associated infrastructure in it is subject to change in the future without any prior notice.
  • Calcul de ressource

    Figure 1: Montviel – Calcul de ressource

    Ressources minérales totales

    Valeur NSR ($CA/tonne) Catégorie Million de Tonnes OTRT (%) Pr2O3 Nd2O3 Eu2O3 Nb2O5
    Teneur (ppm) Contenu (M kg) Teneur (ppm) Contenu (M kg) Teneur (ppm) Contenu (M kg) Teneur (ppm) Contenu (M kg)
    335 Indiquée 82,4 1,51 766 63,2 2 452 202,0 52 4,3 1 715 141,3
    312 Inférée 184,2 1,43 746 137,4 2 433 448,3 47 8,7 1 315 242,3

    Zone Dysprosium (incluse dans ressources minérales Totales ci-dessus)

    Valeur NSR ($CA/tonne) Catégorie Million de Tonnes OTRT (%) Pr2O3 Nd2O3 Tb2O3 Dy2O3
    Teneur (ppm) Contenu (M kg) Teneur (ppm) Contenu (M kg) Teneur (ppm) Contenu (M kg) Teneur (ppm) Contenu (M kg)
    234 Indiquée 0,37 0,84 421 0,2 1 628 0,6 26 0,01 109 0,04
    241 Inférée 2,58 0,94 459 1,2 1 693 4,4 23 0,06 94 0,24

    Les ressources minérales sont estimées et présentées conformément au Règlement 43-101. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et n’ont pas démontré la viabilité économique.

  • Rapports techniques 43-101 & Littérature scientifique

    Une première estimation des ressources a été complétée le 20 Septembre 2011 par SGS Geostat de Blainville, Québec. L’estimation initiale des ressources englobe la minéralisation identifiée dans la zone centrale de ferrocarbonatite couvrant environ 750 mètres par 400 mètres et une profondeur verticale de 450 mètres L’estimation des ressources est basée sur 19 des 20 trous de forage au diamant ( 8,856m) forés entre Décembre 2010 et mai 2011.

  • Études environnementales

    L’objectif principal de l’étude environnementale de base («BES») menée par Geodefor était de recueillir une quantité suffisante de données environnementales basées sur l’information existante et collectee sur le terrain pour affiner la description technique du projet et de l’intégrer dans une future étude environnementale et sociale («ESIE»), qui est requise en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement (LRQ,c.Q-2). Cette étude a défini l’état ​​de l’environnement avant l’établissement du projet. En règle générale, aucune contraintes majeures à l’installation d’infrastructures minières ont été identifiés dans l’étude environnementale de base menée par Geodefor .

    • 2011 – Geodefor

    • 2013 – Roche

  • Métallurgie

  • Calendrier