Nouvelles

Canadian_Bills

Faits saillants du communiqué:

  • Clôture finale d’un placement privé pour un produit brut total de 799 500 $.
  • Compte tenu de la première tranche du placement privé annoncé le 30 décembre 2015, le produit brut total s’élève à 1 108 075 $.
  • Un investissement de 500 000 $ par Nexolia Investments inc., un partenaire local stratégique, ce qui en fait le principal actionnaire actuel de la Société avec 9,2%.
  • Nomination de Mme Vicky Lavoie, présidente et fondatrice de Nexolia, comme membre du conseil d’administration de GéoMégA.

 

Montréal, le 23 février 2016 – Suite au communiqué de presse publié le 30 décembre 2015, Ressources Géoméga inc. (« GéoMégA » ou la « Société ») (TSX‑V : GMA) annonce la clôture finale (la «tranche finale ») d’un placement privé sans courtier (le « placement privé») composé de 9 571 429 unités (les « unités ») au prix de 0,07 $ l’unité, dont 9 571 429 unités sont sous écrou jusqu’à l’approbation de la documentation définitive par la Bourse de croissance TSX, pour un produit brut total de 799 500 $. Dans le cadre du placement privé, Nexolia Investments inc. (“Nexolia“), a acquis 7 142 857 actions de GéoMégA. Compte tenu de la première tranche du placement privé, le produit brut total s’élève à 1 108 075 $ (le « placement privé»). GéoMégA souhaite également annoncer la nomination de  Mme Vicky Lavoie, présidente et fondatrice de Nexolia, comme membre du conseil d’administration de GéoMégA.

«GéoMégA est heureux d’accueillir Nexolia en tant qu’investisseur stratégique et partenaire local dans la poursuite de l’objectif commun de développer une industrie des terres tares (« REE »)  durable et compétitive dans le Nord québécois. Grâce à l’investissement de Nexolia, GéoMégA pourra mener le projet Montviel au prochain niveau tandis que notre filiale privée Innord inc. (« Innord »)  continuera à développer la technologie de séparation des terres rares dont elle est propriétaire. », commente Kiril Mugerman, président et chef de la direction de GéoMégA.

Patrick Godin, président du conseil, a déclaré: «Je suis heureux d’accueillir Mme Lavoie comme administratrice indépendante, compte tenu de son expérience d’entreprise, en particulier l’accent qu’elle met sur le développement économique, social, environnemental et durable des collectivités du Nord, sa vaste expérience à travailler avec les Premières Nations, au développement de projets et sa connaissance des secteurs des mines et de l’énergie ainsi que des ressources naturelles “.

Mme Vicky Lavoie, M. Sc., est une entrepreneure d’affaires qui met l’accent sur le développement durable, social et économique des régions éloignées en mettant en œuvre des projets qui créent des emplois, offrent des services et fournissent des ressources à travers des actions concrètes, transparentes et respectueuses envers les communautés et l’environnement. En tant que présidente et fondatrice de Nexolia Inc., en démontrant une vision entrepreneuriale créative et innovante, Mme Lavoie est devenue la première non-résidente de la Côte-Nord à siéger au conseil d’administration du « Comité de maximisation des retombées Économiques de Sept Rivières (COMAX) ». Mme Lavoie est une partenaire de Drakkar & Associés et d’Ekkinox, Ressources naturelles et Énergie, des entreprises qui se concentrent sur le développement de solutions stratégiques et la création d’emplois dans les régions nordiques. Auparavant, Mme Lavoie a été directrice générale et directrice du développement des affaires pour « Société de développement économique Uashat mak Mani-Utenam (SDEUM) » et en tant que directrice générale et directrice du développement économique de la réserve de la Première Nation Matimekush.

La totalité du produit du placement d’actions ordinaires accréditives et d’unités sera affectée aux travaux sur son portefeuille d’exploration, aux fonds de roulement de la Société, aux investissements dans Innord et à  la technologie de séparation et à compléter l’Étude Préliminaire Économique (« EEP ») du projet Montviel.

Chaque unité était constituée d’une action ordinaire (une « action ordinaire ») et d’un demi-bon de souscription d’actions ordinaires (chaque bon de souscription entier, un « bon de souscription »). Chaque bon de souscription permet à son porteur d’acquérir une action ordinaire supplémentaire au prix de 0,09 $ l’action pendant une période de vingt-quatre (24) mois à compter du 22 février 2016 (la « date de clôture »).

Les actions ordinaires et les bons de souscription acquis dans le placement sont sujets à une période de restriction à la revente de quatre mois et un jour depuis la date de clôture, se terminant le 23 juin 2016, sauf tel que permis par la réglementation en valeurs mobilières applicable et les règles de la Bourse de croissance TSX.

Nexolia a indiqué, qu’à la clôture de cette acquisition, Nexolia détiendra 7 142 857 actions ordinaires et 3 571 428 bons de souscription de GéoMégA, soit environ 9,2% des actions ordinaires de Géoméga alors émises et en circulation, ce qui en fait le principal actionnaire actuel de la Société. Nexolia a en outre indiqué qu’elle a acquis ces 7 142 857 actions ordinaires de GéoMégA uniquement à des fins d’investissement et, en dehors de ces actions et bons de souscription, Nexolia n’a pas l’intention d’augmenter sa position, son contrôle ou son emprise par l’acquisition de titres supplémentaires de GéoMégA.

À propos de GéoMégA (www.geomega.ca)

GéoMégA est une société d’exploration minière québécoise dont l’objectif est la découverte et le développement durable de gisements économiques de métaux au Québec. GéoMégA s’engage à respecter les normes de l’industrie minière canadienne et se distinguer par son ingénierie innovante, l’engagement des parties prenantes et son dévouement à la transformation locale.

A propos de Nexolia Investments inc.

Nexolia Investments inc. est une société privée axée sur l’investissement dans les secteurs des ressources naturelles, des énergies renouvelables et d’autres projets donnant lieu au développement économique durable et à la création d’emploi, à fournir des services et des ressources pour les collectivités nordiques et ce, tout en œuvrant de manière transparente et respectueuse envers l’environnement et les communautés dans lesquelles elle opère.

À propos de Innord inc.

GéoMégA a transféré ses droits de procédé de séparation exclusif et ses équipements de laboratoire à Innord inc., une filiale privée détenue à part entière (voir communiqué de presse publié le 2 mars 2015). Le but de Innord inc. est d’optimiser la valeur du procédé de séparation exclusif en facilitant son développement grâce à des investissements directs de partenaires financiers clés. Innord inc. détient tous les droits du procédé de séparation physique d’ETR basé sur l’électrophorèse. L’électrophorèse est la migration des espèces chargées (ions, protéines, particules) dans une solution en présence d’un champ électrique. Innord inc. a déposé des demandes de brevet au Canada et aux États-Unis pour protéger ses droits sur son procédé de séparation novateur et recherche à déposer dans d’autres juridictions.

À propos du projet d’éléments de terres rares et niobium Montviel

Montviel se trouve à environ 100 km au nord de Lebel-sur-Quévillon et à 45 km à l’ouest de la Première Nation Crie de Waswanipi, dans la partie sud, développée, du nord du Québec. Montviel bénéficie d’un accès permanent, d’infrastructures publiques et de main-d’œuvre expérimentée dans ses environs immédiats.

 

Actuellement, GéoMégA a 77 433 712 actions ordinaires en circulation.

 

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité à l’égard de la pertinence ou de l’exactitude du présent communiqué.

 

Pour plus d’informations, contactez:

 

Kiril Mugerman
Président et Chef de la direction
Ressources Géoméga Inc.
450-465-0099 ext. 3
kmugerman@geomega.ca

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard de nos intentions et de nos plans. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont basés sur diverses hypothèses et estimations posées par la Société et comportent un nombre de risques et d’incertitudes. Par conséquent, les résultats réels pourraient varier considérablement de ceux prévus ou suggérés dans ces énoncés prospectifs et les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Veuillez noter que les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes connus et inconnus, comme il est mentionné dans les documents déposés par la Société auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada. Divers facteurs peuvent empêcher ou retarder nos plans, notamment la disponibilité et le rendement des entrepreneurs, les conditions météorologiques, l’accessibilité, les prix des métaux, la réussite ou l’échec des travaux d’exploration et de mise en valeur effectués à divers stades du programme ainsi que l’environnement économique, concurrentiel, politique et social en général. La Société se décharge expressément de l’obligation de mettre à jour tout énoncé prospectif, sauf si la législation en valeurs mobilières l’exige.

 

Categories

Archives