Nouvelles

REE_RECOVERIES_FR

Faits saillants du communiqué :

  • Récupérations élevées des éléments de terres rares (« ETR ») et du niobium;
  • Hydroélectricité et sel d’appoint pour la régénération complète d’acide chlorhydrique (« HCl ») sur le site;
  • 58 kg d’HCl régénéré par tonne métrique de minerai pour extraire les ETR et niobium;
  • 91%, 92% et 66% de récupération globale pour le néodyme, praséodyme et niobium respectivement;

 

Montréal, le 20 mai 2015 – Suite au communiqué de presse publié le 29 avril 2015, Ressources Géoméga inc. (« GéoMégA » ou la « Société ») (TSX‑V : GMA) annonce les performances métallurgiques du schéma de procédé de l’évaluation économique préliminaire (l’ « EEP ») pour son projet d’ETR et niobium Montviel. Le schéma de procédé débute avec une étape de flottation, développée par CanmetMINES de Ressources Naturelles Canada à Ottawa, et poursuit avec un assemblage innovant de technologies matures générant des effets de synergie. La section hydrométallurgique a été conçue et entièrement développée par l’équipe de GéoMégA au laboratoire de la Société au Conseil national de recherches Canada (« CNRC ») à Boucherville, Québec.

 

« Nous avons développé un procédé hydrométallurgique intégré produisant un concentré d’ETR mixtes et oxyde de niobium qui est conçu pour fonctionner avec des réactifs réduits, tout en minimisant les rejets d’effluents. Au-delà de la récupération des ETR et niobium, la production et régénération d’acide et base in situ en tandem avec la recirculation de l’eau dans une usine alimenté exclusivement par l’hydroélectricité sont les distinctions de ce procédé. » commente Pouya Hajiani, chef de la technologie de GéoMégA.

 

Récupération des éléments de terres rares et niobium

 

    Récupération
  Éléments Pré-concentré Hydrométallurgie Globale
Éléments de terres rares Lanthane 92,7 % 97,9 % 90,7 %
Cérium 92,9 % 95,2 % 88,4 %
Praséodyme 93,9 % 98,3 % 92,3 %
Néodyme 93,0 % 97,9 % 91,0 %
Samarium 91,0 % 95,6 % 87,0 %
Europium 89,9 % 96,0 % 86,3 %
Gadolinium 88,6 % 90,2 % 79,9 %
Terbium 83,8 % 91,7 % 76,8 %
Dysprosium 74,1 % 84,8 % 62,8 %
Niobium 92,2 % 71,7 % 66,1 %

 

Seulement 58 kg d’HCl régénéré par tonne métrique de minerai de Montviel sont nécessaires à l’extraction des ETR et niobium avec les récupérations susmentionnées. Les deux réactifs acide et basique sont produits et régénérés directement sur le site à l’aide d’énergie hydroélectrique et des quantités d’appoints de sel. GéoMégA a déposé une demande de brevet prioritaire afin de protéger la nouveauté et les aspects innovants du schéma de procédé suite à l’étape de flottation.

 

Consommables par tonne métrique de minerai

 

Consommable Par tonne métrique de minerai
Agents de flottation < 5 kg
Sels d’appoints < 2 kg
Hydroélectricité < 576 kWh *
Autres réactifs (Acide/Basique) nul

 

* La consommation de kWh par tonne métrique de minerai considère toutes les opérations minières et de traitements.

 

« Les chiffres parlent d’eux-mêmes, le schéma de procédé de l’EPP de Montviel se compare favorablement à tous les niveaux. La plupart des utilisateurs d’aimants permanents dans les moteurs de traction et générateurs à turbines éoliennes par entraînement direct ont une conscience durable qui s’étend jusqu’à l’extraction des matières premières. Avec sa conception souterraine, remblai en pâte d’une partie des résidus miniers, régénération des réactifs, recyclage de l’eau et alimentation 100 % hydroélectrique, Montviel est au sommet de l’échelle du développement durable mondialement. » commente Simon Britt, chef de la direction de GéoMégA.

 

Remerciements

GéoMégA remercie Ahmed Bouajila et Elahe G. Langeroudi chez G Services Miniers inc. pour leur ligne directrice, l’assistance et l’appui au fil des ans. La Société tiens également à exprimer sa gratitude au Dr. Tesfaye Negeri et son équipe chez CanmetMINES pour leur performance à l’étape de flottation et soutien authentique. Aussi, la collaboration intermittente avec COREM pendant le développement du schéma a été apprécié.

 

Mise à jour estimation des ressources selon le règlement 43-101

L’estimation initiale des ressources conforme au Règlement 43-101 a été publiée en septembre 2011 et totalisait (scénario de base) des ressources indiquées de 445 958 tonnes d’oxyde de néodyme et des ressources inférées de 160 347 tonnes d’oxyde de néodyme. La mise à jour de l’estimation des ressources selon le règlement 43-101 est prévue le mois prochain.

 

À propos du projet d’éléments de terres rares et niobium Montviel

Le projet Montviel, détenu à 100% par la Société, se trouve à environ 100 km au nord de Lebel-sur-Quévillon et à 45 km à l’ouest de la Première Nation Crie de Waswanipi, dans la partie sud, développée, du nord du Québec. Montviel bénéficie d’un accès permanent, d’infrastructures publiques et de main-d’œuvre expérimentée dans ses environs immédiats.

 

À propos de CanmetMINES

CanmetMINES, une division du secteur des Minéraux et Métaux de Ressources naturelles Canada, est un leader international de haut niveau dans le développement et déploiement des sciences minières vertes et technologies. CanmetMINES effectue de la recherche et développement à l’égard d’un vaste éventail de procédés et de technologies d’extraction du minerai et de transformation du minerai en concentrés, en produits minéraux ou en métaux. La plupart des recherches de CanmetMINES sont effectuées en partenariat avec l’industrie, les gouvernements provinciaux, d’autres ministères fédéraux, des universités et des organismes internationaux. Ces activités couvrent un large éventail de recherche interne et de recherche sous contrat, sur la base de frais partagés, de partage des tâches et de recouvrement des coûts.

 

À propos de COREM

COREM est la plus importante organisation au Canada entièrement dédiée à la recherche et développement en traitement de minerais. Reconnue comme une organisation de calibre international, COREM offre une vaste gamme de services et d’analyses en traitement de minerais aux entreprises qui explorent et développent les gisements miniers et transforment ou recyclent les substances minérales.

 

À propos du Conseil national de recherches Canada

Le CNRC est la principale organisation de recherche et de technologie du gouvernement canadien. Les installations de recherche du CNRC à Boucherville encouragent la croissance et la compétitivité de l’industrie canadienne par le biais de recherche et développement dans les technologies de traitement des matériaux.

 

Divulgation selon le règlement 43-101

Ahmed Bouajila, ing., vice-président métallurgie et traitement des minerais de G Services Miniers inc., est la personne qualifiée selon le Règlement 43-101 qui a supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques des performances métallurgiques de ce communiqué de presse.

 

À propos de GéoMégA (www.geomega.ca)

GéoMégA est une société d’exploration minière québécoise dont l’objectif est la découverte et le développement durable de gisements économiques de métaux au Québec. GéoMégA s’engage à respecter les normes de l’industrie minière canadienne et se distinguer par son ingénierie innovante, l’engagement des parties prenantes et son dévouement à la transformation locale.

 

Actuellement, GéoMégA a 56 989 560 actions ordinaires en circulation.

 

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité à l’égard de la pertinence ou de l’exactitude du présent communiqué.

 

Pour plus d’informations, contactez:

Simon Britt Kiril Mugerman
Président et chef de la direction Directeur du développement corporatif
GéoMégA GéoMégA
450-465-0099 ext. 4 450-465-0099 ext. 3
sbritt@geomega.ca kmugerman@geomega.ca

 

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs à l’égard de nos intentions et de nos plans. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont basés sur diverses hypothèses et estimations posées par la Société et comportent un nombre de risques et d’incertitudes. Par conséquent, les résultats réels pourraient varier considérablement de ceux prévus ou suggérés dans ces énoncés prospectifs et les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Veuillez noter que les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes connus et inconnus, comme il est mentionné dans les documents déposés par la Société auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada. Divers facteurs peuvent empêcher ou retarder nos plans, notamment la disponibilité et le rendement des entrepreneurs, les conditions météorologiques, l’accessibilité, les prix des métaux, la réussite ou l’échec des travaux d’exploration et de mise en valeur effectués à divers stades du programme ainsi que l’environnement économique, concurrentiel, politique et social en général. La Société se décharge expressément de l’obligation de mettre à jour tout énoncé prospectif, sauf si la législation en valeurs mobilières l’exige.

 

 
Click here for PDF

Categories

Archives